Tests

Hundred Days – Winemaking Simulator

Des fois il m’arrive de faire autre chose que des fermentations biens réelles … et je me retrouve derrière une vieille passion, le jeu vidéo.

Cette simulation vous propose de prendre le contrôle d’un domaine viticole et le faire prospérer.

Facile à prendre en main

Tout est fait pour vous accompagner, même si le tutoriel est succinct, si vous avez vos petites habitudes dans le monde vidéo ludique vous serez à même de décrypter facilement les mécanismes de jeu.

Toutes vos actions sont effectuées suivant un nombre de tour, chaque action occupera un espace sur une grille centrale. Cette grille centrale peut se voir agrandir en achetant des cases supplémentaires. A vous de jouer à Tetris en imbriquant chaque action. Une action ne sera effectuée que si celle-ci se trouve sur cette grille.

Des bulles et une robe parfaite

Les graphismes sont vifs, modernes et intéressants. Le jeu se présente en 3D isométrique. La bande son est agréable et colle à l’ambiance. Mais le tout est répétitif …

Comme une vieille bière indu’

Et c’est bien là le problème. Ce jeu tourne en rond. Le gameplay ne variera pas d’un kopek et sera le même d’une saison à l’autre. Les cuvées s’enchaineront. Même si certains événements apparaissent : hype sur un type de cépage, maladies, météo, etc. Ce n’est malheureusement pas suffisant pour passer plus de quelques heures dessus. Vaut-il les 20,99€ demandé sur Steam ? Non. Attendez que le prix soit à la baisse.

Au cellier ?

Hundred Days – Winemaking Simulator a été testé sur Stadia. La note de 4/10 peut vous paraitre sévère mais reflète ce que je pense du jeu : une bonne idée, mais les concepts sont trop simplistes pour en faire une simulation non redondante.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.